Live Review : Punk Rock Camp – Tolmin Slovénie – 12-14 août 2021

101894272_3282397608438632_3176111071098306560_n

Que ça fait plaisir !

Que ça fait plaisir de se retrouver en festival après 1 an et demi de privation.

Et encore plus sur les terres baignées de soleil et entourées par les montagnes slovènes au sein de la petite localité de Tolmin située au Nord-Ouest de ce pays non loin de la frontière italienne.

En temps normal plusieurs festivals ont lieu l'été sur ce site : un festival reggae (le Overjam), un festival métal (les Metaldays) et donc le Punk Rock Holiday qui nous intéresse aujourd'hui.

Ne pouvant assurer une version « classique » du Punk Rock Holiday, les organisateurs ont décidé de nous offrir une version « light » : Le Punk Rock Camp, avec une jauge réduite, des groupes exclusivement européens et trois jours de festival au lieu de cinq.

Cela a pour conséquence un espace assez réduit pour la partie camping, pas de douches chaudes et une attente très longue à notre arrivée pour la pose des bracelets et la remise de la carte de paiement du festival. Une attente qui aura permis de papoter avec les autres festivaliers et durant laquelle les organisateurs ont distribué quelques bières gratuites pour s'excuser de ce petit désagrément à notre arrivée.

Pour accéder au festival : pass sanitaire obligatoire. Mais une fois à l'intérieur du festival, les masques et la distanciation sociale sont un lointain souvenir d'un quotidien mis entre parenthèses le temps du festival.

Le cadre est comme toujours tout bonnement magnifique et la météo est particulièrement clémente et estivale. Le festival est bordé par la rivière Soča qui est autorisée à la baignade et qui, bien que très fraîche, fait bien plaisir pour se rafraîchir aux heures les plus chaudes de la journée.

La journée-type sur place ressemble à ça : Petit déjeuner et toilettes, repas du midi, baignade dans la Soča avec les bouées et on se laisse porter par le courant qui nous amène à la « Beach Stage » du festival où nous allons voir les groupes de l'après-midi en sirotant quelques bières ou cocktails.

Puis, une fois les bouées ramenées au camping, on se dirige vers la « Mainstage » pour voir les groupes du soir dans l'espace central du festival (un coin très arboré).

Il est à noter qu'une des caractéristiques du festival est d'offrir aux spectateurs un espace de « stage diving » devant la scène qui permet au public de monter, de s'offrir quelques pas de danses s'il le souhaite avant de partir en slam dans la fosse. Cet espace permet également quelques envahissements de scène (dans la bonne humeur) lors de la fin du concert de certains groupes.

Parmi les coups de cœur personnels du festival :

Le groupe de irish-punk slovène Happy Ol MC Weasel, toujours aussi efficace sur scène.

Le groupe de hardcore mélodique de San Sebastian Adrenalized, qui fait preuve d'une sacrée maitrise technique.

J'ai également beaucoup apprécié le skatepunk hardcore de Straightline ainsi que le thrash de Insanity Alert.

Il est à noter également la grosse performance des habitués du festival : le groupe slovène Pigs Parlament qui, en plus d'avoir assuré un show à la hauteur avec leur chanteuse à l'énergie contagieuse et communicative, a également fait trois autres shows puisqu'ils ont assurés les prestations « tribute » qui clôturait la « Beach Stage » sur les 3 jours :

No Use For A Name Tribute, Nofx Tribute et Rancid Tribute.

Un grand coup de chapeau à eux !

Bref une bonne coupure estivale avec des souvenirs pleins la tête, du punk rock plein les oreilles, de belles découvertes musicales et des belles rencontres

The Luka State en concert à Paris
VRSTY - Sick

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
dimanche 5 décembre 2021

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.mad-breizh.com/