Dirty Fonzy L'entrevue Hellfest

Dirty Fonzy L'entrevue Hellfest

Entrevue Dirty Fonzy suite à leur concert à la Warzone du HELLFEST. Belle rencontre avec des garçons enthousiastes de leur venue à la grande messe du métal et hyper motivés pour continuer à nous proposer leur punk énergique.

Rage Breizh : Bon alors ça fait quoi de jouer au HELLFEST ?

Dirty Fonzy : On est très contents, super accueil, c'est super pro, les gens sont sympas. Quand on nous a proposé de jouer au HELLFEST,on était comme des fous.

Rage Breizh : Comment avez-vous appréhendé cette date ?

Dirty Fonzy : Avec de la peur J pas beaucoup dormis bien stressés … On a beaucoup répété. Il fallait être prêt ! On n'avait que 30 min de scène on a pris les morceaux les plus efficaces pour envoyer un maximum, un travail sur l'efficacité, pas de temps morts, bien enchaîner les morceaux. C'est une bonne durée 30 min pour envoyer une bonne tarte dans la gueule J Enfin on a vraiment abordé le set avec joie, c'était un véritable ascenseur émotionnel pour nous… et on joue aussi acoustique au vip : pas la même approche mais c'est aussi un bon moment.

Rage breizh : Comment vous avez été sélectionnés pour jouer au HELLFEST ?

Dirty Fonzy : L'année dernière on a joué au ferrailleur à Nantes avec le THE REAL MCKENZIES avec qui on était en tournée. Il y avait des gens de l'organisation du Hellfest qui étaient présents à ce concert et qui nous ont proposé. Ça s'est fait par l'intermédiaire de David le chanteur/guitariste.

Ragebreizh : L'album est sorti il y a presque trois mois, de bons retours ?

Dirty Fonzy : Quand on joue les morceaux sur scène le public réagis bien, donc on pense qu'on est sur la bonne voie !

RageBreizh : Perso je trouve cet album plus abouti au niveau production et réalisation beaucoup plus professionnel et bien pêchu...

Dirty Fonzy : Ça nous fait plaisir ce que tu dis parce qu'on a tout fait nous-même. Toutes les prises de sons ont été faites au Local. Après, bien sûr, on a fait appel à un pro pour le mixage et le mastering. Pour nous c'était un challenge de pouvoir faire nous-même l'enregistrement on a appris sur le tas à force de démo et de temps. On a privilégié un son et des compos le plus naturel possible : on a mis 12 jours à composer et enregistrer l'album, le but était vraiment que cela marche au premier jet ! On se rend compte de suite si c'est bon et si on garde ou pas. On a tout fait dans l'urgence on ne savait pas comment cela allait sonner et nous avons été agréablement surpris au final. L'album a été masteriséaux Etats Unis. C'est moins cher qu'en France et le résultat est bluffant. La question était de savoir si les américains voudraient bien bosser avec un petit groupe français : et bien pas de soucis, super cool !

RageBreizh : Il est vrai que les groupes français ont tendance à sonner français comme une marque de fabrique ...

Dirty Fonzy : Clair ! Ils travaillent le son autrement les américains. Enfin nous on a tenté l'expérience et on est super contents !

Rage breizh : Une bonne reconnaissance pour vous de jouer au Hellfest et maintenant alors ? Les projets ?

Dirty Fonzy : Au moment où sortira l'interview on aura joué avec Nofx, des festivals cet été, des dates à la rentrée. Une tournée qui se prépare qui va démarrer en novembre et va durer quelques temps...

Rage Breizh : Et quelques dates en Bretagne ?

Dirty Fonzy : Et bien non ! On a rarement l'occasion de jouer en Bretagne : donc le message est lancé à tout organisateur sur la Bretagne, ça fait bien longtemps que nous n'y sommes pas allés. Et on aime bien y jouer, toujours un bon accueil et la Bretagne est bien rock and roll !!

Rage Breizh : et pour finir si on vous croise on vous offre quoi comme apéro ?

Dirty Fonzy : du Pastis Casanis ou alors du Jack Daniels, mais en shooter on peut tout boire !!!

Propos recueillis le 18 Juin 2016 au HELLFEST - MERCI  A DIRTY FONZY

FACEBOOK

BOUTIQUE DIRTY FONZY

EN ECOUTE

ATLANTIS CHRONICLES cherche Guitariste
Au Pont du Rock 2016

Sur le même sujet: