Entrevue Guillaume Bideau

Entrevue Guillaume Bideau

​Entrevue avec Guillaume Bideau, Front Man charismatique : chanteur, producteur, photographe aux multiples talents et surtout pas la langue dans la poche ! Merci à lui pour cette entrevue.

Rage Breizh : Bonjour Guillaume, déjà comment vas-tu ? 

Écoute, ça va plutôt bien. Un peu bousculé par beaucoup de projets en cours, mais je ne vais pas m'en plaindre ! C'est plutôt bien !

Rage Breizh : Peux-tu te présenter et nous dire comment tu as commencé ta carrière de chanteur ? 

J'ai commencé très tôt à chanter, ça allait de ce que l'on pouvait entendre quand j'étais plus jeune à tout ce qui me plaisait. C'était quelque chose d'assez naturel et c'est vers 17 ans que je me suis dit que je voulais en faire mon métier… en tous cas essayer !

Rage Breizh : As-tu une formation particulière pour le chant ?

 J'ai fait la M.A.I à Nancy. J'ai fait la première section chant en 1997, je voyais ça comme un carrefour de rencontre parce qu'à l'époque je ne connaissais personne dans le milieu. Pouvoir faire la connaissance de musiciens, des échanges, faire les bonnes rencontres. C'est à ce moment que j'ai rencontré les gens de SCARVE. C'était vraiment pour les rencontres, je ne suis pas fan des cours de chants j'y allais pas beaucoup en fait :) … à la limite les ateliers ! Donc je me considère plus comme autodidacte.

Rage Breizh : Donc c'est le début avec SCARVE ? 

Oui. A l'époque j'étais passé en section production à la M.A.I où là j'étais plus assidu. Tout cela m'intéressait beaucoup plus. Quand j'ai fait la connaissance des gens de SCARVE je n'étais pas fan, et je ne le suis toujours pas, de DEATH METAL, mais les mecs avaient un niveau technique monstrueux. Je n'avais jamais vu jouer des gens comme ça !!! Je me suis dit : « je m'en fous du style, je veux jouer avec eux ! » …. Déjà à la batterie Dirk Verbeuren que je considère comme le meilleur batteur au monde de métal ! SCARVE était mon premier groupe sérieux avec des ambitions. J'ai fait 3 albums avec eux.

Rage Breizh : Tu fais des masters class à la M.A.I ? Et tu donnes des cours de chants ? 

Oui je fais des masters avec Manu Livertout et avec le projet que j'ai avec lui ( Boy Damon T). Il y en a une de prévu je crois en avril. J'ai donné des cours au début, mais j'ai vite arrêté, en fait je déteste ça. Avec la plupart des élèves j'avais envie de leur dire « arrête de chanter, ce n'est pas la peine ». Je n'étais pas tranquille avec le fait de leur demander de l'argent sachant qu'il n'y aurait jamais de résultats. J'ai préféré arrêter... et puis c'était juste alimentaire.

Rage Breizh : A côté de Scarve tu avais d'autres projets ? 

En 2005-2006 on a créé le groupe One Way Mirror . On a sorti le premier album et je suis rentré dans Mnemic (Groupe Danois de Néo métal). Je n'arrêtais pas à l'époque : Mnemic chez Nuclear Blast et One Way Mirror chez Metal Blade Records… C'était la folie : tournées sur tournées.

Rage Breizh : Vous avez fait des grosses dates, surtout avec Mnemic ? 

Oui dans le monde entier : en Europe , Asie, Russie , USA, etc. On a partagé l'affiche avec des groupes comme Deftones, Metallica, Machine Head …. C'est clair on n'a pas eu le temps de se faire chier :) Une bonne expérience et en plus on s'est bien marré !

Rage Breizh : Actuellement tu en es où dans tous ses projets ?

 Toujours One way mirror où je suis plus impliqué sachant que c'est un projet qui vient de moi à l'origine. Boy Damon T avec Manu Livertout plus dans un esprit Funk Métal Groove. Mnemic est en stand-by. Le groupe existe toujours mais pour l'instant pas de projet. Et là, je pars en tournée avec Melted Space groupe symphonique métal avec Symphony X plutôt sympa. Une belle tournée européenne (voir date plus bas). C'est une bonne équipe, je pense que l'on va passer de bons moments, on est plusieurs chanteurs et puis travailler dans le style symphonique c'est une nouvelle expérience pour moi.

Rage Breizh : Et tes influences musicales ? 

Je n'écoute pas que du métal, j'écoute beaucoup de choses. Je suis plus fan des chansons que des artistes : du rock, des trucs des années 80… En fait je cherche vraiment la chanson qui va me toucher et dans n'importe quel style.

Rage Breizh : En plus je sais que tu produis et que tu as un studio d'enregistrement qui se nomme, je crois, « Dogs In The House Prods » ?

 Oui mon studio en France est à nouveau opérationnel. J'ai déménagé il y a un an du Danemark. Avant je faisais de la production complète d'album mais je ne le fais pratiquement plus car les musiciens jouent de moins en moins bien et cela demande un boulot d'arrangement énorme, trop souvent. Et c'est payé toujours pareil voir moins. Donc je me suis concentré vers ma prédilection : les enregistrements de voix et bien sûr le mixage et mastering que je fais toujours. Je fais aussi la basse mais je ne fais plus tout ce qui est batteries et guitares. Franchement je laisse cela à d'autres :)! Entre les gens qui ne font pas la différence entre ce qu'ils veulent jouer et ce qu'ils peuvent jouer et qui prennent une énorme claque les jours de sessions... après il faut se taper toutes les éditions … J'ai la chance de ne pas avoir que ce boulot pour vivre ! Donc je peux me permettre d'être sélectif et de pas faire de concessions… Après tout ce qui est mastering et mix pas de soucis dans le rock et métal.

Rage Breizh : Tu es aussi photographe. On peut voir de plus en plus de couver de groupes fait par toi...

 Oui. On me demandait souvent de faire les photos de groupes et du coût j'ai monté une boite auto-entreprise pour ce pôle et je photographie donc les groupes. Mais pas que ! Il m'arrive de travailler pour des entreprises immobilières ou des gestionnaires de biens, photos industrielles, publicitaires. J Par contre, je ne fais pas dans le particulier : pas de photos de familles, etc. C'est pas mon truc.. Je fais aussi des expos de plus en plus. La photo c'est ma deuxième passion après la musique, sans oublier la bouffe bien sûr !

Rage Breizh : A côté de cet emploi du temps de ministre, tu trouves le temps d'avoir d'autres projets ?

 Oui. Actuellement j'ai un projet avec un jeune artiste que je ne connais que par l'intermédiaire de Skype, mail, téléphone, qui écrit de la musique et je pose des voix dessus. Un jeune artiste talentueux et intelligent. On va faire un truc sympa. On sortira ça fin d'année. Par contre, je ne monterais plus de projets métal pour l'instant. Je garde ce que j'ai. Je voudrais partir vers d'autres horizons, je suis avant tout un chanteur, pas qu'un chanteur de métal : j'ai besoin aussi de m'exprimer dans d'autres univers et d'avoir une reconnaissance au-delà du monde métal. 

Merci Guillaume pour cet entretien, propos recueilli le 5 février 2015

Site officiel : http://www.guillaumebideau.com



DEATH ANGEL: NOUVEL ALBUM
PREMIER EVENEMENT RAGE BREIZH

Sur le même sujet: