INTERVIEW MOUSS-MASS HYSTERIA

INTERVIEW MOUSS-MASS HYSTERIA

RAGE BREIZH : Bonjour Mouss, aviez-vous préparés différemment cette date au Hellfest?

MOUSS : Oui, nous avons choisis les titres, pour que ce soit le plus fou possible. Par exemple, on va jouer au festival Musical (festival grand public à Aix-Les-Bains) coincés entre Elton John et Nekfeu, et là notre setlist est adaptée, car on ne s'attend pas à un wall of death. Alors on adapte notre set. On avait une grosse pression pour le Hellfest, car ce festoche, ce n'est pas rien. Et ce wall of death de malade… Avec l'aide des réseaux sociaux les fans se sont donnés rendez-vous et ça été une tuerie.

RAGE BREIZH : Comment se passe la tournée ?

MOUSS : Super bien, on est bookés jusqu'à la fin de l'année et on reprendra une tournée des festivals en 2017. Pour les Bretons on jouera au Pont du Rock, à Ouessant en Septembre, et à Penmarch.

RAGE BREIZH : Merci Mouss pour cette dédicace aux bretons lors du show d'hier.

MOUSS : Entre Bretons c'est normal (Mouss est Brestois). Les Bretons sont partout, pas un concert sans un drapeau Breton dans la foule.

RAGE BREIZH : Bientôt un DVD ?

MOUSS : Oui, il a été capté pour notre date parisienne, on y joue l'intégralité de « Matière Noire », ainsi que nos titres plus anciens.

RAGE BREIZH : Dans diverses interviews données par toi, tu as exprimé la difficulté que tu as eu à écrire sur cet album, peux-tu nous en dire plus ?

MOUSS : Suite à des soucis personnels, il m'a été difficile d'être enflammé par ce que j'écrivais. Beaucoup de nuits à gratter car à la bourre sur le programme, un peu sans conviction. Quand j'ai commencé à me sentir mieux, j'ai rassemblé ce que j'avais écrit les mois précédents, et il y a des choses que je n'aurais pas écrit si je n'avais pas été dans cet état-là, j'ai lâché un peu les ballons.

RAGE BREIZH : D'être un groupe engagé, de par tes textes, vous a-t-il fermés des barrières, ou freinés à un moment donné dans votre carrière ?

MOUSS : Constater les choses et les dénoncer, nous a surement freinés, mais tout autant que Trust ou les Bérus à leur époque. Je pense que Trust est le groupe le plus virulent et engagé que nous ayons eu en France.

RAGE BREIZH : Votre dernier album « Matière Noire » est puissant, comment a-t-il été pensé ?

MOUSS : C'est une continuité, on enfonce le clou, à la fin de la tournée de « L'armée Des Ombres », Yann avait déjà commencé à écrire et on s'est dit que le prochain album devait être taillé pour la scène. Alors je me suis lâché sur les textes, sans censure de la part des autres membres du groupe. D'ailleurs ils n'en ont pas eu le temps… (Rires).

RAGE BREIZH : Tu t'es retrouvé vidé après cet album, aujourd'hui comment te sens-tu ?

MOUSS : J'ai repris des forces. C'est dur de vivre de la musique, beaucoup d'efforts, de sacrifices, même si on se dit qu'on n'est pas les plus malheureux dans la musique. J'ai connu l'âge d'or où nous vivions de notre musique. Le téléchargement a changé beaucoup de choses, c'est comme ça. Je travaille à coté, je n'ai pas le choix, car quand on ne tourne pas… L'argent ne tombe pas.

RAGE BREIZH : Et toi Mouss, en ce moment qu'est ce qui te fait kiffer musicalement ?

MOUSS : C'est plutôt pour moi un retour en arrière. J'ai ressorti mes vieilleries: Faith No More, Bad Brains, Fishbone, et je redécouvre des Led Zep que je connaissais peu, mais aussi le dernier Slayer.

RAGE BREIZH : Si on t'offrait l'apéro, tu prendrais quoi ?

MOUSS : J'aime faire travailler les petits artisans, alors ce serait une bière locale.


   CD+DVD : Le Trianon Live

Chiens de la casse
Vae soli
Vector equilibrium
Notre complot
L'espérance et le refus
Tout est poison
L'enfer des dieux
A bout de souffle
Matière noire
Plus que du metal
Mère d'iroise
Contraddiction
P4
Une somme de détails
Babylone
Positif à bloc
Pulsion
World on fire
L'archipel des pensées
Knowledge is power
Raining blood  
Enter sandman  
Respect to the dance floor
Donnez-vous la peine
Furia


La Friandise de Diga #2 MESSA Belfry
La Friandise de Diga #1 BOSSK Audio Noir

Sur le même sujet: