MOS GENERATOR - Shadowlands (2018)

MOS GENERATOR - Shadowlands (2018)

Après un Abyssinia en demi-teinte en 2016 ( entendez par là, fort bien troussé mais un poil uniforme) , c'est le retour de MOS GENERATOR, power trio de grizzlys originaire de Port Orchard dans l'état de Washington ( bourgade proche de Seattle). 

Toujours mené par l'indéboulonable Tony Reed ( gourou guitariste chanteur compositeur), le combo s'applique toujours à développer un classic heavy rock 70s / début 80s dans toutes ses acceptions.


Avec BLACK SABBATH au rang des primes influences, on ne s'étonnera guère de croiser des riffs céphalopodes et terrassant, des vocalises néo - osbourniennes aussi paradoxalement glaçantes que rugueuses, un jeu de caisses littéralement tribal, des soli de guitare baignant dans une tourbe wah datant du jurassique. L'objectif de Tony Reed étant néanmoins de rendre compte ou de réactualiser le pan le plus large possible d'un heavy rock éternel, deux alternatives à ces rockeurs compacts seront à même de sidérer l'auditeur: Stolen Ages, longue épopée musicale de presque 8 mins entre jam et cavalcade sudiste à la POINT BLANK, et last and the least, un pavé doom janséniste ( ces chrétiens qui étaient persuadés de l'absolue prédestination des vies humaines) qui aplatira toute tentative de rébellion ou de libre- arbitre. 


Avec ce septième long- jeu depuis 2000, date de sa formation ( quinzième si l'on tient compte des pressages limités uniquement composés d'inédits !!), on peut aisément faire la retape et proclamer haut et fort la sortie d'une des pierres angulaires du genre pour ce premier semestre 2018..  ...

POWERWOLF "DEMONS ARE A GIRL'S BEST FRIEND"
Judas Priest - FIREPOWER

Sur le même sujet: